Comment sécuriser son imprimante ?

Face à de possibles intrusions et autres tentatives de piratage, il est indispensable d’améliorer sa sécurité informatique. Cela passe par la protection de logiciels spécialisés, mais aussi par une sécurité des réseaux, y compris pour son imprimante. En quoi peut-elle constituer une faille ? Quelles sont les solutions pour y remédier ?

Quels sont les risques d’une imprimante non sécurisée ?

Au même titre que d’autres périphériques, les imprimantes ne cessent d’évoluer pour fournir du matériel de plus en plus perfectionné. Et cela vaut aussi pour les cartouches d’imprimante et l’encre qu’elles contiennent.

Les principales attaques pirates sur ce type d’équipement se servent des connexions sans fil, des adresses IP, ainsi que des systèmes multifonctions. Les commandes à distance, l’usage d’une adresse dédiée à l’imprimante ou encore une faille de sécurité dans le réseau Wifi sont autant de points de vulnérabilité. Il est donc essentiel de paramétrer correctement son imprimante pour s’en prémunir.

Les bases pour un usage sécurisé de son imprimante

Une imprimante piratée peut signifier une altération des performances du matériel ou constituer une « passerelle » pour accéder à un poste. En règle générale, l’objectif est de voler des données jugées sensibles ou confidentielles. Pour imprimer ses documents en toute sécurité, il faut s’attarder sur le périphérique lui-même, ainsi que son environnement informatique dans sa globalité :

  • Filtrer les adresses IP.
  • Gérer les autorisations d’accès et prévoir un processus d’authentification des utilisateurs.
  • Contrôler la sécurité du réseau et adapter les protocoles (HTTPS, IPSec, TLS).
  • S’assurer de la qualité du chiffrement des données. Il est généralement de 256 bits.

Il est également recommandé d’effacer ses enregistrements de la mémoire de l’appareil après emploi. De nombreux modèles proposent une fonctionnalité de suppression automatique. À défaut, l’écrasement des données sur le disque se révèle tout aussi efficace.

Quelques bons réflexes à adopter pour se protéger des pirates

Si la plupart des modèles actuels proposent une connexion sans fil, il est toujours possible de réaliser une impression de manière classique. Pour cela, il suffit de se servir du câble pour la brancher à l’ordinateur ou à l’unité informatique souhaitée. Le fait d’utiliser une clef USB constitue un très bon moyen pour imprimer ses documents « en direct », sans passer par un réseau secondaire.

Enfin, il est conseillé de mettre à jour régulièrement les pilotes de son imprimante. Son enregistrement en ligne auprès du fabricant donne droit à plusieurs prestations, dont des correctifs pour les bugs et les failles de sécurité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *