Qu’est-ce que l’aménagement PMR d’un logement ?

Aménagement PMR

L’expression <i>personne à mobilité réduite</i> regroupe un large panel de troubles de la mobilité. Pour les PMR, un aménagement du logement s’avère souvent indispensable. Des aides financières existent.

PMR : 24 % de la population active

Aujourd’hui, tout le monde connait l’expression « personne à mobilité réduite » (PMR). Pourtant, les dispositifs légaux destinés à faciliter la vie des PMR restent encore vagues dans les esprits, y compris pour les 24 % de la population active souffrant de troubles de la mobilité !

La notion de PMR regroupe en effet un très large panel de difficultés à se mouvoir, que la cause soit physiologique, due à un accident ou bien à l’âge avancé, ou que le handicap soit passager ou permanent. Sachez-le, les femmes enceintes, les personnes malvoyantes ou malentendantes peuvent être reconnues PMR. 

C’est la loi du 11 février 2005, appelée « loi pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées », qui a mis en place le cadre matériel et financier visant à faciliter la mobilité des PMR dans le quotidien.

Aménagements PMR : essentiels dans les logements

Si les aménagements pour PMR sont obligatoires dans les lieux publics, ils s’avèrent encore plus indispensables dans la maison ou l’appartement d’une personne ne disposant plus de sa pleine mobilité.

Dans son 1er volet, la loi de 2005 prévoit des normes PMR strictes pour les maisons individuelles neuves destinées à la vente ou à la location. Elles concernent :

  • les voiries extérieures et intérieures ;
  • les portes et portails ;
  • l’accès au stationnement et au garage ;
  • les terrasses et balcons ;
  • les pièces d’eau, salles de bains, cuisines ;
  • les dispositifs de commande, interrupteurs, volets, prises électriques, etc.

Si la loi ne vise pas (encore) les logements privatifs neufs, ces normes sont plus que recommandées.

Douche senior Mobilaug

Des mises aux normes prévues par la loi

Autre volet de la loi de 2005, les PMR, propriétaires ou locataires, peuvent bénéficier (sur dossier) de la mise aux normes de leur appartement ou maison. En bref, outre les aménagements cités plus haut, ces aménagements concernent :

  • des espaces suffisants pour circuler ;
  • les dimensions des portes et des mobiliers ;
  • l’accès à l’étage le cas échéant ;
  • le plan de travail de la cuisine ;
  • la salle de bain, douche italienne notamment.

Pour aider au financement des travaux, la législation prévoit plusieurs dispositifs financiers, comme la prestation de compensation du handicap, le crédit d’impôt, voire, pour les personnes aux revenus modestes, des subventions octroyées par la CAF ou par l’ANAH…

Notez-le enfin, certains professionnels, comme Mobilaug, se sont spécialisés dans l’aménagement de logements pour PMR.  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *