Caméra de vidéosurveillance : pour dissuader les cambrioleurs, mais pas que…

A l’approche des vacances d’été, vous songez à installer une caméra de vidéosurveillance pour sécuriser votre maison ? Il s’agit en effet d’une solution qui permet de dissuader les cambrioleurs, mais pas seulement… Installer un système de vidéosurveillance présente d’autres avantages. Quelques précautions s’imposent par ailleurs.

Installation d’une caméra de vidéosurveillance : veiller sur les biens, mais aussi les personnes

Caméra de vidéosurveillance pour maison

La vidéosurveillance présente de nombreux atouts pour les particuliers. Elle a d’abord un effet dissuasif, pour tout cambrioleur qui souhaiterait s’introduire dans une habitation. Ceci, particulièrement pendant l’été, lorsque les propriétaires sont partis en grandes vacances.

De plus, une caméra IP (numérique) installée à l’intérieur ou à l’extérieur d’une maison, permet de surveiller son environnement à distance et en temps réel. Ceci, via un écran de vidéosurveillance, mais également un ordinateur, un smartphone ou une tablette connectés à Internet. Il suffit simplement de disposer de l’adresse IP et des codes d’accès au système de sécurité. Un enregistreur de vidéosurveillance peut par ailleurs permettre d’identifier si besoin, des intrus entrés par effraction. Les images de 1 ou plusieurs caméras sont en effet stockées dans un disque dur.

Si l’objectif premier reste le gardiennage de maison, l’installation d’un système de vidéosurveillance présente d’autres avantages parmi lesquels, la possibilité de veiller sur des personnes pouvant avoir besoin d’assistance : personnes âgées ou atteintes de la maladie d’Alzheimer par exemple.

Le respect du droit à l’image

Vous avez tout à fait le droit d’utiliser des caméras de vidéosurveillance pour sécuriser votre domicile, notamment afin de réduire le risque de cambriolage. Toutefois, des précautions sont nécessaires. Vous devez avant tout, respecter la vie privée des personnes filmées : voisins, visiteurs ou passants. Par ailleurs, vous ne pouvez filmer que l’intérieur de votre propriété. C’est-à-dire, l’intérieur de votre maison ou appartement, votre jardin, ou chemin d’accès privé. Vous n’avez pas le droit de filmer la voie publique, même pour surveiller votre voiture garée dans la rue devant votre maison.

Si vous autorisez des personnes à visualiser les vidéos, veillez à respecter aussi le droit à l’image de votre famille et de vos invités. Concernant les employés intervenant régulièrement chez des particuliers (femme de ménage, nourrice, personnel soignant…), les règles du code du travail s’appliquent : ces personnes doivent connaître l’existence des caméras et vous ne devez pas les filmer en permanence pendant l’exercice de leur activité professionnelle. Dans ce cas particulier, vous devrez faire une déclaration concernant votre dispositif de vidéosurveillance auprès de la CNIL : la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *