Les accidents domestiques : comment les éviter ?

Un pansement rose

En France, les accidents domestiques représentent plus de décès que les accidents de la route, mais ils sont pourtant moins médiatisés. Ces accidents sont très variés et touchent surtout les enfants et les personnes âgées.

Dans cet article, Sécurité Maison vous aide à sécuriser efficacement votre logement pour éviter les accidents domestiques les plus courants.

Brûlures

Selon une étude réalisée en 2016, les brûlures sont les accidents de la vie courante les plus fréquents chez les Français. Les causes peuvent être multiples, il est donc difficile de cibler un type d’équipement à surveiller en particulier. Le mieux est de sécuriser tous ce qui est chaud : poêle, gazinière, radiateurs, eau du robinet, etc. On peut placer un cache devant le poêle et les radiateurs, disposer les casseroles sur le fond de la gazinière, choisir des équipements avec des sécurités enfants, etc.

En cas de brûlure, il faut avant toute chose placer la zone brulée sous l’eau pendant au moins 10 minutes. Si la brûlure est généralisée vous pouvez installer la personne touchée dans la douche.

Il ne faut retirer les vêtements que si cela est possible. S’ils adhèrent à la peau on ne touche à rien et on attend les secours.

Si vous en avez, vous pouvez appliquer sur la plaie des compresses contre les brûlures Burnshield qui soulagent la douleur, refroidissent la plaie et évitent que la brûlure ne s’étende.

Pour soigner les brûlures, on oublie les remèdes de grands-mères et on demande conseil à son pharmacien ou à son docteur.

Chutes

Les chutes touchent en majorité les jeunes enfants et les personnes âgées, chez qui elles peuvent être fatales. Pour éviter les chutes voici quelques conseils d’aménagements :

  • Dégagez l’espace en évitant les meubles et obstacles au milieu de la pièce.
  • Rangez régulièrement ce qui traine sur le sol.
  • Evitez de laisser courir des câbles ou de fils électriques par terre.
  • Préférez des sols lisses mais pas glissants. Chez les personnes âgées on oublie le carrelage.
  • Pour les petits, on garnit les coins de meubles de protections amortissantes.
  • Installez un bon éclairage pour éviter les chutes la nuit.

Il est bon de rappeler qu’un enfant ne doit jamais rester seul dans une pièce qui présente un quelconque danger de chute (chaise haute, table à langer, lit en hauteur, etc).

En cas de chute les fractures et foulures sont courantes. Si la chute impacte la tête il faut guetter les signes d’un éventuel traumatisme crânien :

  • Evanouissements
  • Vomissements
  • Mal de crâne
  • Présence de sang dans la bouche, le nez, les oreilles ou les yeux.

Noyades

Les noyades touchent en premier lieu les enfants et les jeunes adultes. Ce type d’accident peut arriver dans une piscine comme dans une baignoire.

Pour éviter les noyades dans les piscines il est conseillé de :

  • Sécuriser la piscine avec une barrière, et un système d’alarme
  • Toujours avoir un œil sur les enfants lorsqu’ils sont dans l’eau
  • Equiper les plus jeunes de brassards ou bouées, même dans les zones peu profondes
  • Rappeler régulièrement les règles de sécurité dans et au bord de la piscine.

Apprendre les gestes qui sauvent

des mannequins de dessins secouristes

Le plus efficace pour bien réagir à ces accidents du quotidien est de suivre une formation de secourisme. Ces formations sont accessibles à tous et sont dispensées par les nombreuses associations de secourisme françaises. Le PSC1 est par exemple très utile pour connaitre les gestes de premier secours. En 8 heures, vous réaliserez divers exercices pratiques sur des mannequins de secourisme et apprendrez à réagir correctement face aux accidents le plus fréquents.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *